Cours de mudrâs

 

Trop de stress, de déséquilibre émotionnel, de mental, d’agitation, de fatigue ?

Envie de plus de sérénité, énergie, équilibre, harmonie, légèreté, UNITE … ?

Découvrez le pouvoir des mudrâs :

 

  • un cours individuel de mudrâs sur-mesure.

  • mon cours collectif contre le stress (Morbihan) !

Je suis la première professeur de mudrâ en France certifiée par Sabrina Mesko,
qui enseigne les mudrâs hérités de Yogi Bhajan.

Les mudrâs, c’est quoi ?

Quand on prononce le nom de mudrâ, beaucoup ne savent pas de quoi il s’agit. Pourtant, qui ne connait pas le mudrâ de Buddha (pouce et index en cercle et mains posées sur le genoux) ou celui de la prière (voir photo) ?

Mudrâ est un mot sanskrit et veut dire « sceau » car ces gestes sont sacrés et renferment un savoir précieux.

Les mudrâs sont des postures combinant les bras, les doigts et les mains. Ces postures ont une action sur votre bien-être à la fois physique et psychique. La plupart des mudrâs sont statiques mais certains mudrâs sont en mouvement. Il n’y a pas besoin d’être souple ni yogi pour les pratiquer mais il faut pouvoir tenir son dos droit.

Quasiment tous les mudrâs sont associés à des mantras (un mantra est une phrase sacrée, une formule mentale qui protège que l’on répète plusieurs fois. C’est le son qui est l’essence même du mantra, plus que le sens. On utilise ses vibrations pour magnifier encore plus le mudrâ et décupler son action.) Mais ils sont abordés dans des niveaux supérieurs.

 

Pourquoi pratiquer les mudrâs ?

Avant toute chose, les mudrâs sont accessibles à tout âge.

Ce sont des outils formidables que tout le monde peut pratiquer du moment qu’il peut bouger ses bras, ses doigts et ses mains.

Ils aident à traverser les difficultés de la vie, à fluidifier et à redéployer son énergie, ainsi qu’à renforcer le corps. Ils développent la coordination, l’endurance, la force et la concentration.

Les mudrâs que j’enseigne sont totalement intégrables dans notre vie quotidienne grâce à leur action bien-être et santé très concrètes. C’est tout leur intérêt !

Découvrez ces magnifiques compagnons de santé émotionnelle et de bien-être ! Ils procurent détente, équilibre et harmonie…

Avoir recours aux mudrâs, c’est :

  • prendre soin de sa santé facilement,
  • prendre conscience de sa respiration et la travailler,
  • bénéficier d’un moment de paix et de bien-être intense rien que pour soi,
  • apprendre à se rééquilibrer émotionnellement au quotidien pour plus d’autonomie et de bien-être,
  • se connecter à l’énergie qui nous entoure pour se recharger et vivre le moment présent,
  • retrouver un savoir oublié, un héritage ancestral, votre pouvoir !

L’action des mudrâs est réelle et bienfaisante, et certains sont si puissants qu’ils apportent un bienfait quasi immédiat, déjà au bout de 3 min de pratique, vous en ressentez les effets !

En plus, ils complètent merveilleusement bien la méditation et sont d’ailleurs toujours associés à cette pratique durant le cours.  Les bienfaits de la méditation pour la santé ne sont plus à démontrer (moins de stress, de rumination mentale, meilleure concentration et performance, sérénité, augmentation de l’immunité, régulation des troubles du sommeil, des émotions…). C’est pourquoi chaque mudrâ est l’occasion de se faire du bien tant au niveau corporel que psychique. En plus, à la fin de chaque cours, un temps est réservé à la pratique méditative pure.

 

 

D’où viennent les mudrâs ?

Les mudrâs ne sont rattachés à aucune religion.

Ils sont universels !

Tandis que toutes les civilisations antiques ont vu naître un langage gestuel inné dont certains gestes sont universels (montrer sa main pour dire stop, pointer le doigt pour réprimander…), certains gestes ont toujours eu un but bien plus spirituel et sacré. Ces gestes étaient utilisés lors de rituels, cérémonies et soins…

En Egypte ancienne, certains gestes très particuliers sont apparus, issus d’un savoir secret notamment enseigné dans l’école des mystères. Ils servaient à relier l’Homme au Cosmos et à l’aider à prendre soin de sa santé en se reliant au Prâna (énergie) qui nous entoure. Ils étaient pratiqués notamment par les prêtres. De nombreux bas-reliefs les représentent.

D’Egypte, ils ont ensuite voyagé au gré de l’expansion des échanges commerciaux et des explorations, vers la Grèce puis l’Asie où ils ont été incorporés au Bouddhisme et à l’Indouisme. L’Inde leur a donné alors le nom de mudrâs et les a intégré notamment au yoga…

On retrouve encore certains mudrâs dans de nombreuses représentations de saints et de dieux du monde entier, dans toutes les cultures. Mais tandis que leur signification s’est perdue en Occident pour ne devenir principalement qu’un style iconographique, l’Asie a conservé leur usage ancestral. Ils ont alors traversé les siècles en se transmettant de génération en génération, à des initiés…

Les mudrâs sont encore utilisés principalement lors de rituels chez les Tibétains et les bouddhistes, qui les avaient gardé secrets et ils le seraient restés si un homme sage n’en avait pas décidé autrement…

 

Dans les années 60, Yogi Bhajan, maître vivant de Kundalini yoga et white tantric yoga, a choisi de révéler au monde occidental son savoir gardé secret dans la tradition des Sikh (provoquant la colère de ses confrères) car il estimait qu’il était temps que le monde se réapproprie cette connaissance venant de la nuit des temps… pour faire face aux temps difficiles qui s’annonçaient. Yogi Bhajan a alors choisi de former un maximum d’enseignants pour diffuser son savoir du yoga de par le monde afin que les gens se réapproprient leur santé. Et il a transmis son savoir des mudrâs à Sabrina Mesko (ma professeur) de manière à ce que ces gestes soient très concrets et de vrais outils de santé applicables dans la vie de tous les jours par tous, au lieu de rester des gestes obscures avec des noms sanskrits que personne ne comprendraient et réservés aux seuls yogi.

Comment fonctionnent les mudrâs ?

Le corps humain est parcouru de veines. Au niveau énergétique, tout le monde a entendu parlé des chakras. Mais de la même manière que pour les veines, un réseau énergétique parcourt notre corps (l’acupuncture pique sur ces méridiens).

Il y a le réseau principal (les grands axes) et des réseaux plus fins : les nâdis. Les nâdis sont au nombre de 72000 et beaucoup d’entre eux arrivent dans nos doigts. Toucher ces zones des doigts les activent puis fluidifie et régule notre énergie.

 

Les mudrâs effectuent un travail très précis et très concret selon le doigt sollicité, la main droite ou gauche, la position adoptée…

Ces gestes ont une réelle action énergétique très particulière sur notre psychisme et notre corps.

Il en existe de nombreux et ils permettent de travailler sur les émotions, des problématiques ancrées dans le quotidien (transcender sa colère, sa peur, renforcer sa confiance en soi, lutter contre le stress, l’anxiété, la fatigue, avoir une parole impeccable…) mais aussi d’élever son niveau de conscience en nous connectant au monde et à l’énergie qui nous entoure.

Alors… Offrez-vous une pause dans votre rythme de vie effrénée !

Et reprenez votre pouvoir !

Cours de mudrâs 1h15

Cours individuels sur-mesure

Cours collectifs dès sept 2017 !

Goûtez à un moment hors du temps

Cliquez sur l’image pour tarifs et infos pratiques