Bain sonore et yoga du son

 

Réveillez vos chakras et apaisez-vous !

Une séance de 45 min pour :

  • Se détendre,

  • Apaiser son mental,

  • Purifier et dynamiser son énergie,

 

Laissez-vous surprendre par les effets des sons sur votre mental et votre corps. C’est un peu comme un baume et un grand dépoussiérage !

J’ai toujours utilisé le yoga du son et différents instruments de musique lors de mes séances énergétiques.
Mais devant le plébiscite de mes clients pour cette technique, j’ai décidé de créer une prestation dédiée et plus courte !

N’hésitez pas à en profiter en période de stress, quand ça ne va pas ou que vous ressentez le besoin de revenir à vous.

Comment j’ai développé ma pratique vocale

Dès l’adolescence, j’ai été fascinée par le chant diphonique caucasien. Intuitivement, je percevais déjà la puissance de ces notes harmoniques qui virvoletaient dans l’air. Je me suis entraînée très jeune en autodidacte à produire ces sons merveilleux.

Bien plus tard, j’ai découvert le yoga du son, les sons sanskrits sacrés : les bijas et les mantras. Les pratiquer à titre personnel m’a toujours apporté beaucoup de bienfaits.

En 2016, j’ai eu la chance de trouver un maître du chant diphonique sur mon chemin (Massimiliano Di Carlo qui s’est formé lui-même auprès de l’ethnomusicologue M. Tran Quang Hai). J’ai ainsi pu améliorer ma technique diphonique jusque-là autodidacte !

Aujourd’hui, j’allie la puissance du chant diphonique au sons sacrés indiens. La force des vibrations produites amène toujours des effets très intéressants :

  • des boyaux se tortillent,
  • des émotions peuvent se libérer,
  • des frissons intenses parcourent le corps des personnes qui reçoivent ces sons,
  • le mental s’apaise…

Bienfaits des sons

Les sons de notre environnement ne stimulent pas seulement les tympans de nos oreilles, ils mettent en vibration les cellules de notre corps.

Le premier à avoir mis en évidence cette influence est Ernst Chladni, un physicien allemand du 18ème siècle, qui est le père fondateur de l’acoustique moderne. Il étudia expérimentalement les effets des vibrations de son archet sur des plaques de cuivre saupoudrées de sable fin, obtenant ainsi des figures géométriques qui portent aujourd’hui son nom. Ces effets sont aussi très visibles sur de l’eau soumise à de la musique.

Les vibrations sonores sacrées produisent une réorganisation des particules, en accord avec la vie, de manière harmonieuse. Notre corps étant composé d’eau à 70 %, les sons porteurs de vie amènent un bienfait immédiat en « secouant » votre eau et en la réharmonisant.

Saviez-vous également que les astrophysiciens ont découvert que le big-bang avait produit un son qui parcourt toujours l’espace encore aujourd’hui et qu’il ressemble au son OM ? Il se trouve que cela rejoint ce que la philosophie indienne mentionne : la matière a été créée à partir du son OM qui est le plus sacré de tous les sons. OM est la syllabe qui précéda l’univers et engendra les dieux. OM est le son du chakra coronal et vous relie à l’univers.

Dans la tradition indienne, on utilise de petits chants appelés mantras, destinés à opérer un nettoyage du corps et une purification mentale. De plus, les correspondances entre les sons et les chakras est évoquée dans un texte ancien au 7e siècle puis dans un autre texte de Purnananda au 16e siècle où les correspondances sont plus élaborées et sont celles connues aujourd’hui : LAM, VAM, etc.

 

Par ailleurs, j’utilise des instruments de musique tels que des bols tibétains faits avec les métaux précieux essentiels qui harmonisent le vivant, et des carillons qui sont de vrais instruments de musique (parfaitement accordés) pour leurs vertus apaisantes et énergisantes.

Saviez-vous que le physicien Patrick Drouot lors de ses recherches sur la cohérence cardiaque, a découvert qu’en fait, la fréquence de 432 Hz porteuse de vie, se retrouvait dans le son d’un bol tibétain ?

En fait, il a redécouvert l’origine des bienfaits attribués à ces bols. Néanmoins, il est important, au niveau vibratoire, qu’ils soient faits comme à l’origine avec 7 ou 12 des métaux précieux (ce qui n’est pas le cas de beaucoup de bols vendus dans le commerce et faits à partir de simples bouteilles de gaz recyclées).

Je vous propose un bain sonore en musique et de pratiquer vous-même le yoga du son pour une efficacité maximale. Sur des musiques servant de support, je vous guide. Je place aussi ma voix pour ajouter des sons sacrés choisis pour vous. J’amplifie certains sons par le chant diphonique, ce qui provoque des harmoniques aux résonances variées décuplant les effets (apaisement physique et mental, clarification de l’esprit, purification de votre corps énergique…).

J’utilise également des bols tibétains faits avec 7 ou 12 métaux essentiels (Peter Hess) et des carillons, gong… ce qui agit aussi sur votre équilibre énergétique et complète la séance.